Barrières simples

Einweglichtschranke_v2.png

Un émetteur placé dans un boîtier séparé envoie de la lumière vers un récepteur séparé. Si le rayon lumineux est interrompu par un objet, ce dernier est considéré comme reconnu.

Einweglichtschranke2.PNG

La zone active (A) d’une barrière simple est égale au diamètre de la lentille du récepteur ou de celle de l’émetteur. La zone d’acceptation (B) de l’émetteur et du récepteur est plus grande. Elle a seulement de l’importance lors de l’ajustage et en service à proximité de surfaces brillantes. Pour les barrières simples laser focalisées, la zone active correspond au diamètre du rayon laser pour autant que celui-ci soit plus petit que la lentille du récepteur ou l’ouverture du diaphragme du côté du récepteur.

Caractéristiques et utilités

A cause de la disposition séparée de l’émetteur et du récepteur et en comparaison avec des systèmes à réflexion équivalents, les barrières simples permettent d’atteindre de grandes portées de détection avec d’importantes réserves de signal. Ces barrières simples sont à préférer aux autres solutions lorsqu’on est en présence de conditions ambiantes défavorables comme, p.ex., la saleté, la poussière et l’humidité.

Indications pour le montage et le réglage

L’émetteur et le récepteur doivent être bien alignés l’un par rapport à l’autre. Plus l'angle d'émission et de réception est étroit, plus l'alignement mécanique doit être précis.


Barrière réflexe

Reflexions-Lichtschranke_v4.jpg

L’émetteur et le récepteur sont logés dans le même boîtier. La lumière infrarouge, rouge ou laser mise, est renvoyée en direction du récepteur par un réflecteur prismatique ou par une feuille de réflexion. Lorsque l’objet interrompt le rayon lumineux (le détecteur ne reçoit pas de lumière), la sortie change son état.

Caractéristiques et utilités
Indications pour le montage et le réglage

Pour chaque détecteur, il existe un diagramme de réserve de fonctionnement propre. Etant donné que la sécurité de service est influencée par les conditions ambiantes, il faut s’assurer que la barrière réflex travaille avec une réserve de signal la plus élevée possible.


Barrières réflex sans réflecteur

SmartReflect

Pour les barrières à réflexion sur arrière-plan SmartReflect, le faisceau lumineux – contrairement à une barrière simple ou à une barrière réflex – est établi entre le détecteur et une pièce de la machine. Un objet interrompt le faisceau lumineux et le détecteur commute. Pour ce faire, une condition préalable doit être assurée à savoir qu’un arrière-plan, par exemple, une partie de machine, se trouve dans la zone de détection du détecteur et réfléchit le faisceau lumineux.

Caractéristiques et utilités

Sécurité maximale

 

Coûts d'exploitation réduits

 

 

Indications pour le montage et le réglage

La barrière SmartReflect doit être alignée sur une pièce de la machine située à l’intérieur de la plage de détection. L’apprentissage de cette pièce de la machine est ensuite effectué par le processus Teach-in.


Détecteur avec élimination de l`arrière–plan

Triangulation schaltend .PNG

Les détecteurs réflex avec élimination de l’arrière-plan selon le principe de triangulation n’évaluent pas seulement l’intensité de la lumière renvoyée par l’objet mais ils sont aussi à même d’évaluer la distance de l’objet par rapport au détecteur. C’est ainsi que des objets qui accusent une dimension minimum au moins égale au rayon lumineux et qui se trouvent à l’intérieur de la zone de détection réglable peuvent être reconnus indépendamment de leurs couleurs et de leurs structures. Les détecteurs réflex avec élimination de l’arrière-plan et source laser ont été développés tout spécialement pour des applications où un positionnement très précis est recherché. A cause d’un rayon bien focalisé, de très petits objets comme, par exemple, les fils de connexion des résistances ou des fi ls peuvent être reconnus ou comptés de façon fiable. 

Caractéristiques et utilités
Indications pour le montage et le réglage

Le détecteur réflex doit être orienté vers l’objet. La portée doit être réglée sur une distance située entre l’objet à détecter et l’arrière-plan. L’arrière-plan doit se trouver derrière la portée réglée au moins à une distance égale à la réduction de cette même portée du détecteur sur fond noir.


Détecteurs réflex énergétiques

LT mit Intensitätsunterscheidung.PNG

L’émetteur et le récepteur sont logés dans le même boîtier. La lumière infrarouge, rouge ou laser est directement réfléchie par l’objet à détecter. Pour autant que l’objet à détecter renvoie suffisamment d’énergie lumineuse diffuse, la lumière ainsi reçue assure la commutation du détecteur.

La lumière qui vient toucher l’objet est en grande partie diffuse et rayonne dans tous les sens. Une très petite partie de cette lumière réfléchie est détectée par le récepteur. Pour autant que l’objet à détecter renvoie suffisamment de lumière, la lumière ainsi reçue amènera la commutation du détecteur. Vu que le détecteur travaille avec la réflexion propre du matériau, la structure de la surface, la couleur et la brillance de l’objet à détecter ont une grande influence sur la distance de commutation.

Caractéristiques et utilités
Indications pour le montage et le réglage

Pour les détecteurs réflex fonctionnant selon le principe discriminatif de l’intensité (énergétique), le signal relatif de réception est indiqué sur le diagramme. Il représente, pour un objet blanc, le niveau du signal reçu en fonction de la distance. 


Barrières réflex pour des objets transparent

L’émetteur et le récepteur sont logés dans le même boîtier. La lumière infrarouge, rouge ou laser mise, est renvoyée en direction du récepteur par un réflecteur prismatique ou par une feuille de réflexion. Lorsque l’objet interrompt le rayon lumineux (le détecteur ne reçoit pas de lumière), la sortie change son état.

Reflexionslichtschranken1.PNG

Le filtre de polarisation ne laisse passer la lumière émise que dans une seule direction de polarisation. Le réflecteur prismatique, dépolarise, lors de la réflexion, la lumière réfléchie. Une partie de la lumière réfléchie passe ensuite le deuxième filtre de polarisation décalé de 90° pour être vue par le récepteur.

Caractéristiques et utilités
Indications pour le montage et le réglage

Pour chaque détecteur, il existe un diagramme de réserve de fonctionnement propre. Etant donné que la sécurité de service est influencée par les conditions ambiantes, il faut s’assurer que la barrière réflex travaille avec une réserve de signal la plus élevée possible.


Ceci pourrait aussi vous intéresser

Indications pour le montage et le réglage

L’émetteur et le récepteur doivent être bien alignés l’un par rapport à l’autre. Plus l'angle d'émission et de réception est étroit, plus l'alignement mécanique doit être précis.

Au sommet